10 manières de promouvoir votre marque de vêtements

Faire son trou dans l’univers hyper concurrentiel de la mode n’est pas évident, surtout si on néglige l’étape incontournable qui consiste à promouvoir sa marque. Au final, il n’y a pas de secret. La clé du succès réside dans un travail régulier et soigné. Si vous voulez réussir votre communication et augmenter vos ventes, ces conseils seront des outils redoutables pour vous et votre marque de vêtements.

Les réseaux sociaux

C’est l’un des vecteurs de promotion principaux pour une marque de mode qui se lance. C’est gratuit, et ça permet de toucher quasi tous les humains de la planète !  Mais c’est loin d’être aussi simple qu’il n’y parait ! Produire du contenu régulier pour les différents réseaux sociaux est très chronophage ! D’autant qu’on ne communique pas de la même manière sur Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Snapchat, Pinterest ou encore Linkedin (pour citer les principaux !).

La place de ces plateformes sociales dans votre stratégie de communication est plus qu’essentielle. Vous n’aimez peut-être pas ça, mais pour la survie de votre marque, il va falloir vous y intéresser à fond !

Faire la promo d’une marque de mode sur les réseaux sociaux n’est pas si compliqué, mais il y a des codes à respecter. Chaque réseau social étant différent, vous ne pouvez (malheureusement) pas poster le même contenu partout, sous peine de voir vos efforts réduits à néant.

La base de la communication sur internet, c’est la régularité. N’espérez pas poster une jolie photo sur Instagram, et n’y revenir que 3 mois après. Il faut poster plusieurs fois par semaine pour voir ses efforts récompenser. La plupart des algorithmes mettent en avant les contenus qui font réagir les gens, mais également dont le rythme de publication est régulier.

Si vous voulez passer à une vitesse supérieure avec votre communication, il est important de se former aux techniques, ou de faire appel à un professionnel des réseaux sociaux : le Community Manager spécialisé dans la mode.

Les relations de presse

Vous pensez peut-être que les relations de presse sont réservées aux grandes marques. Pas du tout ! Et c’est sans doute le meilleur investissement que vous pourriez faire pour promouvoir votre marque de mode.

Les journalistes sont en permanence à la recherche de nouveautés à présenter à leurs lecteurs/téléspectateurs. Et vous n’imaginez pas le nombre de médias qui existent, dans lesquels votre marque pourrait avoir une bonne place. La seule condition, avoir une bonne histoire à raconter. C’est l’intérêt d’avoir un bon storytelling.

Avec Le Papa de Jojo, j’ai eu la chance très rapidement de faire 4 télévisions (TF1/France 2, France 5 et M6), et d’être cité dans une 10 aine d’articles de presse. Je ne compte plus les articles de blogs, trop nombreux. C’est une chance exceptionnelle pour se faire connaitre au début, et donner un coup de fouet à votre marque de vêtements.

Faire appel à un.e attaché.e de presse est encore le meilleur moyen d’accéder aux journalistes qui vous intéressent. Vous pouvez évidemment les contacter par vous-même, mais sachez que c’est un travail à plein temps, qui ne s’improvise pas. L’attachée de presse avec laquelle je travaille, utilise un logiciel pour contacter les différents médias, et me fait un retour systématique. Je sais ce qui plait, mais également ce qui va plaire pour adapter ma communication. Elle m’indique aussi certains médias dont je n’aurais jamais pensé tout seul.

Embaucher un pro des RP pour votre marque de vêtements sera sans doute le meilleur investissement que vous ferez. Comme partout, il y a des charlatans, mais si vous arrivez à recruter la perle rare, vous serez sur de bons rails pour la réussite !

Les boutiques de créateurs

Intégrer une boutique de créateurs pour vous montrer est une bonne idée !Il y a une mode actuellement de boutiques coopératives de créateurs. Il ne s’agit pas exclusivement de vêtements, mais de tout ce qui touche à l’artisanat : bijoux, accessoires, sacs, savons, bougies, de la déco, et même des plantes !

Ce genre de boutiques peut vous accueillir pour des durées variables si vous avez une démarche artisanale et responsable. Donc si vous faites confectionner dans les pays du tiers monde, c’est niet. Mais pour un petit créateur de vêtements, c’est l’occasion de disposer d’un point de vente physique, en compagnie d’autres créateurs. Ainsi, la promotion est faite par l’ensemble des fabricants présent dans la boutique.

Le prix pour intégrer une boutique de créateurs varie. Certains magasins proposent un prix fixe mensuel, d’autres demandent un pourcentage sur les ventes. Les plus gourmands réclament les deux !

On vous demandera aussi éventuellement de faire des permanences, c’est-à-dire de jouer au vendeur une ou deux journées par semaines. C’est la condition sinéquanone pour que vive ce genre de lieux, très prisé des populations jeunes et branchées.

C’est une bonne idée d’intégrer rapidement ce type de boutique, car cela permet à vos clients de venir toucher et essayer vos vêtements. Chose délicate si vous n’avez qu’un e-shop. Et les sommes dépensées restent modiques, par rapport à une véritable boutique que vous auriez pour vous tout seul !

Les boutiques éphémères

Votre propre boutique, pour un temps limité. Les marques organisent ce type d’évènement à l’occasion d’un lancement ou pour présenter un nouveau produit. Avoir une boutique physique rassure vos clients, qui peuvent venir essayer et admirer vos produits. C’est l’occasion également de discuter avec eux et comprendre leurs attentes.

Mais ouvrir une boutique éphémère est une opération coûteuse, même pour une très courte durée. Il vous faut trouver le lieu, puis le décorer et le meubler. Enfin, il vous faut assurer la promotion et lancer des invitations.

Des entreprises spécialisées se sont lancées dans la location de telle boutique. Selon l’emplacement, la taille et la durée que vous choisissez, les prix vont d’une 100aine d’euro à quelques milliers.

Le sponsoring/les influenceurs

C’est l’une des méthodes qui fonctionnent le mieux. Plutôt que d’assurer la promotion de votre marque sur la base de votre propre communauté, vous allez faire appel à des influenceurs. Ce sont des professionnels des réseaux sociaux qui monétisent leur audience.

C’est une méthode extrêmement efficace de toucher directement votre cible, par le biais d’un intermédiaire qui sait exactement comment vendre votre produit à son public. Les personnes populaires sur Instagram, Facebook ou YouTube fidélisent une audience qui les considère comme des personnes de confiance.

Les placements produits déclenchent systématiquement une vague d’achat (évidemment, si l’influenceur est correctement choisi !), et renforcent la notoriété de la marque. Le tout pour une somme modique.

Seul impératif, bien choisir les personnes avec lesquelles vous souhaitez travailler. Il faut notamment faire attention aux comptes dont les données ont été gonflées artificiellement. Il est en effet facile d’acheter des likes et des followers. Heureusement, des outils existent pour analyser les audiences pour faire un choix rationnel.

Les foires et salons

Participer à une foire ou à un salon, c’est une façon dynamique de vous confronter à votre cible ! Soyons clairs, c’est assez violent ! Les visiteurs sont sollicités de toutes parts, et ne viennent pas exclusivement pour vous. Peut-être ne vous connaissent-ils même pas (encore) !

Il faut prendre son courage à deux mains. Les stands dans un salon sont généralement abordables, et  ces événements drainent beaucoup de visiteurs. Choisissez un salon ou une foire en rapport avec ce que vous faites. Une foire à la saucisse, bof. Par contre un salon de l’enfant est une bonne opportunité si vous fabriquez des layettes !

Faites-vous une liste des toutes les foires, les salons, les marchés dans lesquels votre marque pourrait trouver sa place. Fabriquez-vous un calendrier pour avoir un aperçu clair de ce que vous pouvez faire pour booster la promotion de votre marque de vêtements.

Les annuaires, forums et groupes Facebook

Pensez aux réseaux sociaux pour votre promotion !Une astuce aussi qui fait toujours sont effet est d’inscrire votre marque sur des annuaires thématiques ou même des annuaires généralistes. Généralement, c’est une action gratuite, c’est donc une belle aubaine pour faire la promotion de votre marque de vêtements ou d’accessoires.

N’hésitez surtout pas aussi à participer à des discussions en ligne pour promouvoir votre marque. En laissant des commentaires utiles sur certains sujets de discussion vous vous ferez très certainement repérer. À vous de faire une liste des forums ou groupes intéressant pour votre marque et votre thématique, comme pour le sportwear (groupe de sportifs, associations, clubs), les enfants (beaucoup de groupes de mamans, parentalité, conseils  pour les parents)…

Essayez de voir large : si vous avez une marque de vêtements bio, avec une démarche éthique, essayer d’intégrer des groupes Facebook d’amoureux de la nature, de la défense de la planète, etc.

Et ne publiez pas comme un bourrin pour faire votre promo, c’est très mal vu et c’est le meilleur moyen de se faire virer ! Allez-y de vos conseils, de votre expérience pour établir une relation de confiance avec les membres du groupe.

Les markets places (Amazon, Cdiscount ou Facebook)

Avez-vous pensé à vendre sur Amazon ? Ou sur Cdiscount ? Toutes les marketplaces vous proposent de mettre vos produits en vente sur leur plateforme. Cela nous vous coûtera presque rien, si ce n’est une commission pour chaque vente.

Le gros avantage de passer par ces mastodontes, c’est la puissance de leur trafic ! Le nombre de personnes se connectant à Amazon est inimaginable ! (200 millions de visites en France en juillet 2018 par exemple !). Jamais vous ne ferez autant, même en forçant !

L’inconvénient, c’est que vous serez captif de ces plateformes. Pas de possibilité de retargeting, pas de récupération des emails. Les plateformes contrôlent et gèrent tout. Mais c’est une façon redoutable de se faire connaitre et de faire ses premières ventes. Cela peut être intéressant pour vous lancer.

Le parrainage et le bouche-à-oreille

Le parrainage est une excellent moyen de faire parler de votre marque de vêtementsSi un ami vous parle d’une nouvelle marque qu’il vient de découvrir et qu’il adore, et qu’il vous propose une réduction, il y a des chances pour que ça vous intéresse. Comprenez bien une chose : vos clients sont vos meilleurs ambassadeurs ! S’ils vous recommandent, votre entreprise sera un succès.

Et pour motiver un peu plus quelqu’un à parler de vous, pourquoi ne pas lui offrir un petit cadeau? C’est le principe du parrainage. Et c’est diablement efficace !

Mettre en place un programme de parrainage est devenu simple en 2018. Les CRM de site de vente en ligne intègrent pratiquement tous une option parrainage. Alors, autant en profiter et l’activer rapidement !

Proposez par exemple 10€ de réduction au parrain et au parrainé à sa première commande. Et voyez comme vos clients, déjà conquis par vos produits, seront ravis de parler de vous à leurs amis proches !

Dans l’affaire, vous fidélisez un client, et vous en conquérez de nouveaux. C’est parfait !

Avoir une boutique à vous

Si vous avez l’intention de vous installer en dur, la solution est de louer un local commercial dans une zone où vous aurez le maximum de passage qualifié. L’emplacement dépendra de votre stratégie et également surtout de votre budget ! S’installer dans une boutique physique ayant pignon sur rue n’est pas donné, mais c’est un investissement payant.

Certains clients ont besoin de voir et d’essayer la marchandise, il est donc important de leur proposer de venir découvrir vos produits directement en magasin. Une boutique « pose » votre marque, vous permet d’exister aux yeux de certains.

Mais réfléchissez bien, et faites-vous conseiller. Investir dans un fonds de commerce n’est pas une chose à prendre à la légère.


Avec ces 10 techniques pour promouvoir votre marque de vêtements, nul doute que vous réussirez à vous faire connaitre rapidement. Encore une fois, sélectionnez les conseils qui vous correspondent, et appliquez-les avec rigueur. C’est un travail de longue haleine, qu’il faut entreprendre le plus tôt possible pour en récolter les fruits rapidement.

About the Author

J'ai découvert les joies du blogging et de la couture lorsque je suis devenu papa ! J'ai mélangé tout ça pour en faire mon activité professionnelle ! J'ai lancé ma marque de vêtements enfants ainsi que divers blogs autour des loisirs créatifs et de la paternité !

Leave a Reply 10 comments

Catherine McIntyre - 5 septembre 2018 Reply

Comme toujours, vous synthétisez très bien, c’est un plaisir de vous lire !

Bonne continuation…mais ça, je n’ai aucun doute ?

    Julien CAMPAN - 6 septembre 2018 Reply

    Merci infiniment Catherine ! À très bientôt

Pereira - 5 septembre 2018 Reply

Bravo vous expliquez en langage simple et une vraie connaissance du sujet j adore

    Julien CAMPAN - 6 septembre 2018 Reply

    Merci beaucoup 🙂 C’est encourageant !

Lefebvre - 6 septembre 2018 Reply

Un grand merci pour tous ces conseils qui me seront tres utile pour ouvrir ma micro entreprise dans 2 mois!?

    Julien CAMPAN - 6 septembre 2018 Reply

    Avec plaisir, et si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Ça m’aidera aussi à écrire de nouveaux articles :p

Faustine-Léa Violleau - 6 septembre 2018 Reply

Merci , tu me redonnesenvie de continuer! Et en effet tu es toujours très clair et tu donnes une visibilité incroyable sur ce qui semble le plus insurmontable! Belle journèe

    Julien CAMPAN - 6 septembre 2018 Reply

    Salut Faustine ! Tu n’avais pas l’intention d’arrêter j’espère ! Longue vie à La Fille du Colonel !

Rita - 20 novembre 2018 Reply

Bonjour,
Un super article, merci beaucoup. 🙂
J’ai quelques questions si vous le permettez:
Vous parlez des codes des réseaux sociaux, pouvez-vous précisez lesquels? A moins que vous ayez un article détaillé sur le sujet?
Et au sujet des relations presse, si on a pas les moyens d’engager des professionnels, que conseillez-vous pour entrer en relation avec ce genre de personne et tenter de se faire connaître par ce biais?
Merci pour vos réponses.
Rita

    Julien CAMPAN - 23 novembre 2018 Reply

    Bonjour Rita et merci pour votre commentaire !

    Concernant les réseaux sociaux, vous allez assez vite découvrir que les personnes qui suivent votre marque sur Insta, Facebook ou LinkedIn (si vous faites du B2B) ne sont pas les mêmes. Et comme dans la « vraie vie », il vous faut adapter votre communication à votre public. Sur Insta, les gens recherchent de beaux visuels, inspirants ou réconfortant. Sur Facebook, la vidéo marche plutôt bien, mais vous pouvez également poster des humeurs ou des articles qui seront bien partagés.
    En tous les cas, produire strictement le même contenu pour tous les réseaux n’est pas bon, d’autant que certains de vos fans vous suivront sur tous et pourront voir la supercherie 😉

    Concernant les Relations de Presse, entrer en contact avec des journalistes n’est pas très compliqué (souvent les adresses mails sont dans les magazines, ou les noms affichés dans les journaux télévisés). Ce qui l’est, c’est de les intéresser ! Et pour cela, il faut soit être très innovant, soit pouvoir être mis en relation. L’avantage d’un pro, c’est d’avoir les codes pour parler aux journalistes. Il sait comment présenter les choses, il sait à quel moment il faut parler de tel produit, il sait à quel moment relancer les gens. Et mine de rien, c’est un vrai travail !
    Si vous n’avez pas de budget, essayez de rédiger un communiqué de presse, expliquant ce que vous fabriquez, et envoyez-le aux rédactions où vous souhaiteriez figurer.

    À bientôt,

    Julien

Leave a Reply: